samedi 1 juillet 2017

V8 - Le Crash Test



Salut à tous !

A moins de vivre dans le fond d'une grotte, vous n'êtes pas sans savoir que le 40K nouveau est arrivé. Visiblement l'époque change et notre jeu préféré aussi.
A la lecture des règles ( 8 pages ... ), on se dit que c'est une révolution. Mais en regardant les index, ce n'est plus si exotique.
Donc pour en avoir le coeur net, le mieux est encore de se retrouver autour d'une table pour pousser des bonhommes.

Sur ce coup, que des nouvelles têtes pour m'accompagner dans cette initiation. Mais attention, pas n'importe qui. Des vrais joueurs, des vieux de la vieille, des tournoyeux !

C'est Gurvan qui nous a accueilli pour cette aventure nocturne. Rendez-vous à 21 Heure en catimini pour découvrir ce que les mecs de Nottingham nous ont pondu.




Les Blood Angels de Cagn
Les Skitariis de Gurvan

Du Nurgle pour Hoder
Des Tau pour Balbech




Pour les listes on se met d'accord sur 1000 points pour chaque joueur. Comme cette partie est avant tout une initiation, on part dans l'idée de ne pas faire de doublette d'unité tant que possible.













On dresse la table pour la curée. Quelque chose de simple avec 4 objectifs.

Les équipes sont tirées au dés et je me retrouve avec sa Pestilence Hoder. Gurvan et Balbech forment le second binôme.

Les traits de seigneur de guerre offriront +1 Attaque au Prince démon et au Dominus.

La mission sera "Que la guerre" Page 187.
Pour les conditions de victoire nous tirons au dés et obtenons "Domination".










Le porte peste craint les coups de soleil




Le déploiement alterné à la AoS est très sympa. C'est une phase assez dynamique qui permet de faire ses premiers choix stratégiques.





Un paquet d'unités sont restées en resserve. Je pense que l'absence d'aléatoire dans leur arrivée et la disparition de la déviation nous a motivé sur ces choix.
Le Helldrake, Dante & ses gardes Sanguiniens et l'escouade d'assaut sont restés dans les cieux de notre côté.
Les Vespides et les Scitarians pour Gurvan et Balbech font de même.





L'alliance Tau/Mecanicus ouvre les hostilités. Les Scouts et le Baal semblent attirer tous les tirs. Cinq Scoutes périssent sous le feu des Rangers et le Predator encaisse 5 dégâts de la part des Destroyers.








C'est au tour des fils de Sanguinius de riposter en commençant par faire chuter ses anges de cieux. Toutes les réservent arrivent et engagent les unités ennemies aux quatre coins de la table.
Les effets au tir sont minimes mais le kloze s'avérera très efficace. A commencer par le Prince démon qui, fort d'avoir réussi son pouvoir psy, ira engager le Onager lui retirant 6PV. Les Drones de Nurgle s'en retrouvent très motivés et détruisent les Krootox. De son côté, Dante et sa garde assassinent le commander Tau. Pendant ce temps l'escouade d'assaut parvient à éliminer un Balistarius.






 Ce déchainement de violence grise Hoder à lui en faire perdre tout respect de lui même.
C'est à peu près au même moment que lui vint cette flugurance désormais gravée dans la pierre du web : "Péter sans puer, c'est manquer de respect aux sourds."



Ca tombe à 9" de l'adversaire mais ça peut charger ! trois très beaux jets de dés me permettront de charger toutes les unités cibles. Une chance quand un sait qu'il y a moins d'une chance sur deux. Si ces charges avaient raté, la partie aurait été différente. 








Grosse nouveauté avec cette V8, la consolidation à 3". Après ces très bon klozes, cela nous permet de nous repositionner afin de bloquer plusieurs unités de tirs à 1". C'est une étape importante qui permet d'éviter de trop subir la phase de tir adverse.




C'est à nos adversaires de riposter. Leurs renforts arrivent et ciblent prioritairement nos deux points objectifs et les Porte-preste qui les défendent.




Le Helldrake subi 6 blessures mais parvient à tout sauvegarder. Il n'en sera pas de même pour le Baal, détruit par les Kataphrons, et le vaillant sergent scout lâchement abattu par les skitariis.






 Dante tir sur la Ghostkeel au pistolet à fusion et lui arrache 5PV.






Le Helldrake dissout un infiltrateur pendant que le Prince démon désosse  le Onager.



Moins drôle pour l'escouade d'assaut qui subit la colère du Dominus qui en met trois hors de combat.


Au début du tour trois, les objectifs sont disputés âprement. La Garde sanguinienne a été quasi annihilée. Les Kroots et autres Drones tau sont soit détruit ou ont fuit la violence des combats.




 Le Prince démon continu son massacre en éliminant le Tech Priest.



Sans aucun autre appui à proximité, le Rhino est chargé par les Kataphrons et les guerriers de feu mais sans succès. Au contraire, le Rhino parvient même à tuer un Kataphron.








Le Helldrake se désengage pour supprimer un infiltrateur au tir. Dante charge et tue la Ghostkeel pendant que son nouveau pote de Nurgle fait de la charpie des dernier Kroots.


Au tour 4, un cantique du mecanicus sur les Rangers inflige une blessure mortelle au dernier Guarde Sanguinien à 1". Ce qui aura pour effet de provoquer la rage de Dante qui exterminera jusqu'au derniers ces malheureux Rangers.



Le ballisterian finira par descendre le helldrake laissant les Portes-peste à la merci des infiltrateurs skitarii.
De l'autres côté du champs de bataille, les Vespides trépassent dans une charge héroïque sur les Porte-peste.


Le Broyeur d'âme (Ha oui c'est peut-être la première fois que je vous parle de ce gugus) se décide à bouger son gros derche et charge les infiltrateurs. Mais il les rate bien entendu... Dans crampes sans doute...


Le Prince démon continue son oeuvre de destruction, ajoutant un Hammerhead à son tableau de chasse.


La partie s'achève à la fin du tour 4 en accord avec nos adversaire. Il est 2 heure du mat et tout le monde travail le lendemain...
Le score est sans appel, 11 à 5 en faveur de Nurgle et des fils de Sanguinius. Impossible de rattraper ce retard en un tour.










Et voilà, on aura fait notre première V8. Ce nouveau 40.000 est vraiment plein de promesse. Le jeu est plus libre, plus fluide. Nous n'avons pas rencontrer de point de règle bancale pour le moment. Chacun est reparti de ce match avec une furieuse envie de remettre ça.

Je vais maintenant vous donner mon point de vu sur Dark Imperium. Cet avis est complètement subjectif et n'engage que moi.
Je suis vraiment séduit par ce jeu. J'y retrouve un peu de ce qui m'a attiré dans AoS sans avoir perdu de ce qui caractérise mon jeu fétiche.

- Je suis un poil déçu que les points de puissance soient assez peu exploitables. Il nous faudra continuer à faire nos liste en sodomisant les mouches et en contant le moindre objet. Pas dramatique en somme. Les amateurs de cet exercice seront ravis.

- J'aime beaucoup le placement alterné des unités au déploiement. C'est ce que nous pratiquons sur AoS et j'ai toujours apprécié le côté stratégique de cette méthode.

- Ce que j'aime par dessus tout c'est cette nouvelle gestion des points de vie. Tout le monde est logé à la même enseigne. Véhicules, infanterie, créatures... Tous ont une résistance calculé sur leur sauvegarde et leurs points de vie avec des profils dégressifs en fonction de leur santé. Le rhino par exemple a l'air de sacrément encaisser. Cela ne change pas fondamentalement, il faudra toujours utiliser l'arme adaptée à sa cible mais laisse la possibilité à tous de tenter leur chance.

- Le corp à corp a l'air d'avoir repris des couleurs. Pas seulement en terme de destruction mais surtout d'un point de vue stratégique. Un bon placement permet de verrouiller certaines unités dans un Kloze, leur interdisant du même coup de pouvoir ouvrir le feu comme elles le voudraient. C'est un peu la même mécanique que AoS. Les mouvements et les placements sont très important.

- La gestion des réserves simplifiée est aussi très appréciable. Pas d'aléatoire, vous avez une stratégie basé sur une arrivée minuté de vos renforts, pas de problème, pas de tir au flanc. Tout le monde arrive au moment voulu. Par contre méfiez vous, un bon positionnement de l'ennemi sur la table et vous ne pourrez pas vous déployer où vous voudrez. Les 9" de zone d'exclusion sont vraiment bien pensés. Difficile de trouver une place mais possibilité de charger. Un dilemme difficile qui encore une fois laisse à chacun la possibilité de faire ses propres choix.



Vous l'aurez compris, pour moi il y a beaucoup plus de positif que de négatif. Le plus difficile pour nous sera de perdre tous nos vieux reflex de V7. Allez au plus simple, tout est écrit sur les datasheets. Si ce n'est pas écrit, c'est que vous ne pouvez pas le faire. Le plus déroutant c'est que rien n'est vraiment générique. Par exemple, tous les volants n'ont pas "cible flou" la plupart d'entre eux sont touchés sans malus. En revanche un volant peut être chargé par un autre volant. Vous imaginez votre escouade d'assaut chargeant un razorwing à pleine vitesse ? Ou un Prince tyranide agrippant de ses pinces broyeuses un Stormraven pour le descendre en flammes ? Ca envoit du rêve non ? Bref, il y a du potentiel dans cette V8 et je vous encourage à tester.





1 commentaire:

  1. Une bonne soirée et un bon test. La V8 s'annonce pas mal du tout. Vivement mardi prochain, mais on passe au niveau au dessus avec les règles avancées.

    RépondreSupprimer