samedi 15 juillet 2017

Dhétritüss Genestealer Cult: The First Curse



Bonjour à tous,

Cette semaine, je vous présente enfin (et non sans soulagement) 20 genestealers qui serviront de garde rapprochée à mon Patriarche. Et peindre autant de ces bestiaux, ça signifie au bas mots 80 bras... Et vu le niveau de détails des genestealers de la boîte Space Hulk, ce n'est pas une mince affaire. Bref, je vous laisse les regarder.



Le patriarche est parfaitement visible au milieu de tout le monde, notamment grâce à ses épines dorsales.


Comme pour le Patriarche, je suis parti sur une teinte bleu pour l'ensemble du corps, avec les jointures en turquoise. L'uniformité est voulue dans la mesure ou j'imagine les genestealers évoluer dans les tréfonds des galeries d'une ruche, et que les couleurs ne se distinguent pas bien. Pour palier à ce choix purement arbitraire, le contraste s'est donc porté essentiellement sur les griffes en noir et la tête en rose pâle pour s'accorder avec le reste du culte. 



Tous les socles ont été traités comme le reste de mon culte, soit en métal, soit en gris béton. Un seul à reçu de la boue, mais il y en aura plus sur les prochaines fournées de stealer. Pour plus d'infos, je vous renvoie à mes précédents articles accessibles via les mots clés Genestealer Cult à la droite du blog. 


Sur toutes ces images, on voit bien la variété de toutes les poses des genestealers de la boîte Space Hulk. Autant c'est magnifique, autant c'est une plaie à ranger dans une mallette.



Lorsque je souhaite jouer deux bandes de 10, je distingue les bandes entre celles qui ont un casque de terminator et celle qui n'en ont pas. Simple et efficace comme moyen. 




Voici quelques images de mes trois premiers Genestealer où l'on voit les différences entre ceux de la boite Space Hulk et ceux de la boite Deathwatch Overkill. C'est à ce moment là que je m'étais rendu compte que les stries en turquoise du dos ne serait plus présent sur ceux de la boîte Space Hulk. Du coup j'y ai un peu perdu en nuance de couleurs. Ce petit handicap a été rattrapé par des éclaircissements blancs plus poussés. 









Le gros de la peinture consiste en un sous couchage noir, suivi de la protection des socles au scotch de masquage puis d'un coup de bombe bleu Army Painter sur le dessus, laissant ainsi le bas noir. Je passe ensuite un gros lavis de noir mélangé à du médium mat. Je passe alors aux éclaircissements avec deux bleus, puis avec un mélange à du blanc puis du blanc pur. Le travail ne devient gratifiant que lorsque les derniers points de blanc pur sont passés, éclairant parfaitement la figurine et ses détails. 



Quelques idées de conversions en vrac à partir des photos, car la plupart des figurines sont en double, ou du moins ont une figurine "miroir" dans la boîte Space Hulk. Sur celui au dessus, son pied arrière être dans le vide ou en l'air.


Sur celui-ci, le plus dur a été de fondre le support sur le socle, notamment sur la partie rectangulaire.




Le Genestealer jaillissant du sol est un de mes préférés en terme de dynamisme. Et puis il offrira moins de visibilité que les autres. Parfais pour les embuscades.




Sur l'un de ceux avec le terminator, j'ai mis un casque sur le corps et échangé la main avec le casque avec celle d'un autre Genestealer. Le socle a été poncé pour pouvoir appliquer la technique de la boue liquide. 


Et pour finir, une petite photo des trophées du Gretchin Doré en catégorie armée lors de la dernière réunion semestriel de la French Waaagh. Comme j'avais gagné celui du semestre passé avec mon armée du Culte Genestealer, il était normal que les trophées soient dans le thème. Qui sait, il n'ait pas dis que j'intègre une bande d'orks Hybrides dans mon armée, juste pour le plaisir.  


Voilà, c'est fini pour aujourd'hui, j'espère que ça vous aura plus, n'hésitez pas à poser des questions et à la prochaine fois!



5 commentaires:

  1. De bien belles bêtes......magnifique

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour.
    D'abord bravo pour le boulot ( ça fait plaisir aux yeux d'aller tout les samedi à 9h voir si un nouvel article a été écrit ), mais une question me vient à l'esprit. Comment faites vous( pour les socles) pour avoir un ponssage aussi lisse? Quels sont les diffèrents instruments que vous utilisez (Je suis moi même entrain d essayer dans faire un, mais je n'ai encore assez d'experience en modélisme.)
    Très bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  3. Pas le choix.
    Lance flamme lourd activé !

    Effrayante ta meute.

    RépondreSupprimer
  4. le bleu est effectivement magnifique - et les têtes en chair permettent de bien distinguer les figs, du coup sur l'ensemble des figs ça rend génial : l'effet de masse est bien présent, mais en même temps on distingue super bien les individus ! Et bien sûr, le patriarche est toujours aussi cool.

    RépondreSupprimer