samedi 21 octobre 2017

Son of the Phoenix



Salut tout le monde!
Aujourd'hui, voici une petite figurine détente peinte pour l'anniversaire de mon poto Cagn ❤
Elle a aussi fait une apparition dans le White Dwarf de ce mois-ci, pour un article sur la création de chapitre Space Marine.
C'est quelque chose que j'apprécie beaucoup (créer des chapitres SM), en témoigne la série Paint Master Astartes peinte il y a quelques années, et c'était cool de se pencher à nouveau sur le sujet. Les Primaris offrant un canevas tout à fait adapté à l'exercice, de par leur taille et leur sobriété. 
Voici donc mon Son of the Phoenix:




J'avais envie de faire un chapitre à l'aspect très religieux. J'aime cette image tellement 40k d'une procession de combattants issus de différents corps d'armée, accompagné par des civils, des pèlerins... Je suis donc parti sur des couleurs très "ecclésiastiques" avec une dominante de blanc pour évoquer la pureté et rappeler les robes des prêtres. Comme couleur contrastante je suis parti sur un violet profond qui a quelque chose de clérical, rehaussé d'or histoire de donner une touche flamboyante à l'ensemble.


L'idée est que ce chapitre est une force intégralement Primaris, successeur des Imperial Fist et donc directement affiliée à la sainte Terra. Ils sont commandés par des Chapelains, perpétuant une longue tradition de rituels et prières.
Ils sont suivis dans leurs croisades par de nombreux contingents non-Astartes comme des Prêtres du Ministorum, de la Garde Impériale, des milices de fanatiques, des pèlerins, Techno-prêtres de l'Adeptus Mechanicus et même des guerriers de l'Adeptus Custodes.



J'ai délibérément choisi d'explorer le même univers visuel que pour ce Space Marine, peint il y a quelques années pour poto Karun ❤ 




Niveau iconographie, le symbole chapitral est fait maison et imprimé sur un papier transfer (comme celui-ci)
Le symbole tactique accompagné du numéro de compagnie se trouve sur l'épaulière gauche, et le numéro d'escouade sur la cuisse. Cet Intersessor fait donc partie de la première escouade tactique de la seconde compagnie. Le crâne à côté de son numéro d'escouade témoigne qu'il est un vétéran de plusieurs campagnes. L'aigle impérial sur son front est un marquage standard propre au chapitre.


Niveau peinture, je suis parti sur une base de Celestra Grey que j'ai ombrée avec un mélange de Anthonian Camoshade et de Nuln Oil, très dilué au Lahmian Medium. J'ai ensuite fait des linings Charadon Granit dans les creux. J'ai ensuite effectué des éclaircissements successifs de Ceramite White dilué, avant de surligner les arrêtes de manière franche avec cette même couleur.
J'ai enfin fait des projections de Charadon Granit très très dilué sur le bas de la figurine à l'aide d'une brosse à dents, de façon à simuler des tâches et autres petits impacts. J'en ai éclairci certains avec du Celestra grey.


Le violet est peint sur une base de Liche Purple, en ajoutant progressivement du Screamer Pink et du Celestra grey à la couche de base pour l'éclaircir.
Les ombres sont faites à l'encre noire diluée, puis quasiment pure en lining dans les creux.
Le doré est peint en Retributor Gold, ombré avec du Chesnut Ink, éclairci avec un mélange de Retributor et de Chrome PA air.


Les optiques sont peintes en Flashgitz Yellow, ombrées avec une petite touche de Fuegan Orange, et éclaircies avec un mélange de Flashgitz et de Ceramite White. Il est important d'avoir un lining de noir fin et bien propre tout autour pour conserver la lisibilité, que vous fassiez un effet de lumière ou pas.
Les parties noires sont éclaircies avec du Stegadon Scale Green puis du Celestra Grey.
Les bougies ont été peintes en Khorne Red, ombré au noir et éclaircies avec du Evil Sunz Scarlet. Les flammes sont peintes avec les mêmes teintes que les optiques.


Les ossements et sceaux de puretés reçoivent une couche de base 50/50 de Charadon Granit et Loren Forest, j'ajoute ensuite progressivement du Rakarth Flesh pour éclaircir, avant de surligner les arêtes en Rakarth Flesh + Ceramite White. Les sceaux de cire sont peints comme les bougies pour garder une cohérence au niveau des matériaux.
Le socle est fait d'éclats d'ardoises peints en noir, brossés à sec avec du Stegadon Scale Green, du Celestra Grey puis du Ceramite White. Quelques jus de brun et de orange viennent casser la monotonie et simuler des dépots de rouille.



J'ai vraiment beaucoup aimé peindre ce Primaris. Ça m'a donné l'impression de peindre un Space marine, en mieux.
J'espère qu'il vous plaît et que le schéma en inspirera certains. Si c'est le cas, n'hésitez pas à partager vos photos en commentaire à cet article! ;-)

A bientôt!

samedi 14 octobre 2017

Work Stuff...

We are... the... Death Guard!

Hello everybody! I'll do this one in english ;)
The release of the Death Guard is for me a great opportunity to share a very exciting project with you. As a project leader on that range of miniatures, I kicked off the work and designed many of those kits. It has been a year and a half of Nurgle joy, I am sure you can imagine how excited I was since Nurgle is my favourite of the 4.
Fortunately, I was joined by a dream team of 8 miniatures designers who worked hard to retain the spirit of the Death Guard, and produced amazing models.

So let's have a look at the miniatures themselves!

Onto the Plague Planet now!


Mortarion, the Deamon Primarch himself. It has been an extremely intense project, full of emotions, challenges and fun. Probably my favourite "miniature" so far!




I made the miniatures for the Plague Brethren, a very nice web-exclusive collector's set that James Anderson put together brilliantly. It was just good fun to make some more Plague Marines!




The Tallyman. Designing this range allowed us to explore new types of characters, unique to the legion, all of them telling another story. This is something I like a lot!



The Plague Champion, with his already-famous Nurgling with a helmet. Nurgle allows you to squeeze a bit of fun little details here and there, which is something I particularly like.



The Icon-bearer. This guy was an opportunity to explore the Death Guard imagery a bit more. Him and the Plague Champion are there to offer a bit of variety in your army, or could be a fun painting project on their own.

I add up the miniatures from Dark Imperium, as they were the foundations of this range:


The original 7 Plague Marines. Everything started with these bad boys!



The Foetid Bloat-Drone, which was a great opportunity for us to develop a new kind of deamon-engine. It is a bio-mechanical analogue to the Chaos Deamon Plague Flies, with its own nurglesque weaponry: the Plague-spitter, a hybrid of a cannon and gardening tool!



The Lord of Contagion. I enjoyed making this model so much! Heavy, imposing and brutal were the 3 keywords I had in mind while making this guy.


Now I am going to show you miniatures that are collaborations with another designer. I either drew the concept, made a sculpted mock up, sculpted a few bits... basically did a bit of work to give an orientation to the designer who actually made the model :)


The Noxious Blightbringer, with the beautifully putrescent Aly Morrison.


The multi-part Plague Marines, with the legendary Mike Fores.

The Foul Blightspawn, with the magnificent Darren Latham.

The Biologus Putrifier, again with the beautifully putrescent Aly Morrison.


The Deathshroud Terminators, again with the legendary Mike Fores.

The Blightlord Terminators, with the marvelous Gavin Newton.


The Plagueburst Crawler, with the wonderful Nic Ho.


Typhus, with the amazing Gaku Matsubayashi.

The Plague Surgeon, with the fabulous Samir Battistotti.


The multi-part Foetid Bloat-Drone, with our Super-Hero Steve Party!

I think these guys deserve a round of applause!

Let me know what you think about these, bearing in mind that, as I always say, the miniatures I make for work are designed to fulfill a brief, and are approved by a team of highly skilled experts. They are made this way because they had to be made this way :)

And if you want more insight about the design process of this range, I would recommend the Designer's Notes article in this month's White Dwarf, written by Dan Harden.
Dan managed to make this article very interesting to read, full of fun facts and enriched by a bit of background. I really enjoyed reading it (even if, let's face it, I know a bit about the subject!) ;)


(all pictures from the Games Workshop or Warhammer Community website)

samedi 7 octobre 2017

Blast from the past !

an old unit returns !

Salut à vous!

Voici un petit projet un peu différent puisqu'il s'agit de la réhabilitation d'une vieille unité de mon armée, dans le but de la voir intégrer mon Ost de Drones.

D'habitude je n'aime pas retoucher/modifier quelque chose que j'ai peint par le passé. Pour moi chaque figurine, unité, véhicule... témoigne d'une période de notre hobby, d'affection particulière ou de besoin en terme de jeu.
Mais ce coup-ci c'est vraiment l'occasion de ressortir une unité qui a longtemps écumé les champs de bataille, mais qui n'a plus quitté sa vitrine depuis de nombreuses années:


Il s'agit de mon escouade de Raptors, première du nom, commandée par la toute première incarnation de Kortharis.
C'est simple, cette unité est presque aussi vieille que le Blog. Après avoir peint ma première escouade de Marines de la Peste, j'ai peint ce Kortharis puis les Raptors pour l'accompagner. Voici les articles de l'époque:

http://leskouzes.blogspot.co.uk/2008/06/seigneur-plaguebone.html

http://leskouzes.blogspot.co.uk/2008/08/la-peste-vient-du-ciel.html



Dans ma toute première liste d'armée à 1000pts, mon seigneur avec réacteurs dorsaux et arme démon était accompagné par une escouade de taille minimum de 5 Raptors. Cette unité avait deux objectifs: fournir à Kortharis une certaine protection et donner son aspirant champion en offrande aux dieux sombres.
Ce champion (celui avec la massue ogre) n'avait aucun équipement car il était toujours l'hôte d'un démon majeure et était possédé au moment opportun de la partie.


Mais ce qui m'a toujours chiffonné "visuellement" c'est que même avec le Seigneur, cette unité ne comptait que 6 membres (et pas 7). De plus, les versions du jeu se succédant, cette stratégie est tombée au oubliettes, et mes Raptors n'ont plus servi qu'à prendre la poussière.
Malgré tout, c'est toujours une unité que j'adore, j'ai donc décidé de lui donner un coup de jeune en essayant de respecter son essence originelle. Voici le plan:

- Ajouter un septième membre (on joue fluff ou on reste peindre chez soit)
- Doter deux de ses membres d'armes spéciales pour leur donner un rôle spécifique en jeu.
En l'occurrence, le petit nouveau en portera une, ce qui fait moins de charcutage de figurines terminées.
- Quelques retouches de peinture, principalement des pocs à rattraper mais aussi ré-éclaircir tous les casques qui manquent un peu de contraste.
- Repeindre les tubes en noir. Je ne sais pas pourquoi je peignais ça en métal rouillé... je trouve qe ça rend mieux en caoutchouc épais.
- Le vieux Kortharis deviendrait le chef d'unité. Pas de modification d'équipement sur cette fig, je l'aime telle qu'elle est. Il faut juste repositionner son bras droit que je trouvais mal placé mais qui c'est avéré être surtout très mal collé!
- Socler tout le monde en 32mm. Tout le monde sait qu'une figurine est plus belle si elle est bien chaussée :-)

J'ai commencé par le nouveau membre de l'escouade:


Il m'a fallut replonger dans de vieilles boîtes de bitz et de matériel pour y retrouver quelques reliques. Que d'émotions! Je ne pensais pas qu'on pouvait être aussi sentimental et attaché à quelques bouts de plastique dans un sac transparent.
J'ai même retrouvé le tube de cuivre qui m'a servi pour les réacteurs du reste de l'escouade. Ça veut dire que je trimballe ce petit tube depuis bientôt 10 ans, et qu'il ne s'est pas perdu pendant les 6 déménagements qu'il a subi. En tout cas ça fait bien mon affaire, au moins ce réacteur est exactement comme les 5 autres.


Je n'ai pas utilisé de corde de guitare pour les tubes, j'arrive mieux à donner du mouvement à des tubes de green stuff. Faits avec un rollmaker, comme d'habitude.


Je suis donc passé à la peinture. Pour l'ancien champion ça a été facile, une nouvelle paire de bras avec un fuseur, et roulez jeunesse!



Pour le nouveau membre, ça a été un exercice étonnant, emprunt de nostalgie.
Si mon schéma n'a pas ou peu bougé en 9 ans, ma façon de peindre a pas mal évolué. J'ai donc essayé de peindre à la manière de l'époque, avec la rouille un peu "bourrine", les battle damage un peu épais, éclaircis par le dessous...




Ça a été très plaisant, je me suis revu dans la salle hobby de mon appartement à Strasbourg en train de peindre les premiers membres de cette escouade. J'ai même retrouvé une vieille photo d'archive de cet instant!



Et voici donc l'escouade terminée. C'est pas grand chose mais je trouve qu'elle a vraiment un super look maintenant!




 

 J'ai vraiment hâte de la déployer sur le champs de bataille. Vue l'expérience des vétérans qui la compose, je suis sûr qu'elle va faire des miracles!

Ensuite, voici une figurine que j'avais convertie et peinte il y a plus de 5 ans:


A cette époque, tous les fans de Nurgle convertissaient et peignaient ce Seigneur, je n'ai pas fait exception. Le truc c'est qu'il a toujours eu une histoire ambiguë. Est-ce un Seigneur? Un sorcier? moi-même je ne savais pas trop. Résultat cette figurine n'a jamais vu un champs de bataille! C'est une honte!
Quand j'ai travaillé un peu plus sur mon historique, il est devenu Augustus Khemiae, le Biologiste de Kortharis. Maintenant qu'il y a des règles pour jouer des Biologus Putrifier, il est temps que ce rat de laboratoire fasse ses preuves au charbon. J'ai quand même tenu à lui donner un léger coup de jeune, en renforçant le côté biologiste. Pour ce faire je lui ai bricolé des petites fioles, que j'ai tourné suivant la méthode expliquée dans ce tuto: Pièces tournées.
Voici le résultat:


J'ai choisi ces tiges transparentes pour leur diamètre initialement, mais après avoir tourné mes pièces, je me suis dit que je pouvais peut-être conserver cette transparence!


J'ai aussi ajouté du poison qui coule des différents outils du personnage.



Pour peindre les fioles collées à sa ceinture, j'ai juste utilisé des encres pour conserver la transparence. J'ai ensuite passé une couche de 'Ardcoat sur toute les fioles, avant de peindre les bouchons en Khemri Brown.


Voilà! C'est pas le jour et la nuit, mais j'ai hâte de le jouer celui-là aussi!


---------------------------------------------------------------------------------------------------


Enfin, je vous annonce que je serai à la boutique Games Workshop de Strasbourg toute l'après-midi du samedi 11 novembre 2017.
Des animations sont prévues, n'hésitez pas à passer, même si c'est juste pour discuter! ;-)

Plus d'informations sur la page Facebook du magasin:



N'hésitez pas à liker et partager! ;-)
Et au plaisir de vous voir là-bas!