dimanche 29 septembre 2013

Capitaine Salamander



Salut tout le monde!

Voici la dernière figurine de Morbäck, qu'il a présenté aujourd'hui au GD anglais.









Voilà ce qu'il nous en a dit, à nous autres Kouzes et assimilés, tout au long de la préparation de cette figurine:

"J'avais très envie de convertir le Seigneur du Chaos de la boîte Vengeance Noire. Cette fig est une vraie tuerie, et l'idée de prendre un chaotique pour en faire un loyaliste (surtout un chaotique de cette trempe!) est un sacré délire, en plus de constituer un challenge de taille.

La seule catégorie qui me soit accessible désormais est l'Open, je me suis demandé un moment si je n'allais pas lui faire un bon gros socle scénique, avec pourquoi pas un ou deux space marines autour de lui pour former une petit scénette.
Mais une figurine individuelle 40k est vraiment ce que je préfère dans un concours comme le GD, et j'ai toujours entré une figurine dans cette catégorie sans pour autant arriver à décrocher un trophée, les exigences étant très grandes.

Je voyais bien ce personnage devenir un Salamander, ce qui me permettrait de conserver cette armure ouvragée qui pourrait être l'oeuvre d'un des talentueux artificiers du chapitre.
Mais la peau de bête sur le dos me posait problème. Je me suis dit qu'il serait plus facile d'en faire un Space Wolf. Mais le schéma de couleur, et l'impression que j'avais en regardant la fig ne me disait pas: "Hey mec, je suis un Loup!" mais plutôt "Hey mec, matte la Salamandre, je suis chaud comme la braise!"

Ok, en avant pour un Salamander alors!



La conversion allait impliquer la consommation d'une quantité industrielle de papier de verre. C'est quand même dommage vu le niveau de détail de la figurine, mais nécessaire!
Je commençais par retirer tous les symboles du chaos et visages démoniaques de l'armure, ainsi que la fourrure sur la cape.
Et je me suis attelé au processus long et fastidieux de la sculpture des écailles.


Ayant utilisé une autre tête que la tête originale, son positionnement était différent et donnait une dynamique complètement nouvelle à la figurine.
C'était bien, mais il y avait quelque chose qui n'allait pas dans la posture globale.
Suivant les conseils de deux sombres idiots m'ayant rejoint récemment, je changeais légèrement l'inclinaison de la figurine, pour un résultat beaucoup plus convainquant: une assise sur le socle beaucoup plus affirmée, plus de prestance et d'héroïsme.



 Je l'ai converti comme je le voyais dans ma tête, mais parfois le résultat n'est pas aussi intéressant que l'idée qu'on s'en faisait.
J'ai donc retiré cet horrible emblème sur le backpack, et ai refait la garde de cette épée qui ne ressemblait à rien.

C'est l'heure d'attaquer la peinture!
Pour l'amure je souhaitait un vert qui envoie la purée. Le Snot Green est normalement le vert des Salamanders, je l'ai donc utilisé comme base de mon mélange. J'y ai ajouté un peu de Golden Yellow, et une pincée de pigments vert fluo. La couleur obtenue est celle que vous pouvez voir sur les pieds, sur la photo ci-dessous.
 

Ma couche de base appliquée, j'ai pu commencer à éclaircir et à ombrer tout ça. J'ai ajouté du Golden yellow et du blanc à ma couche de base, et j'ai posé mes lumières pour savoir un peu où j'allais.
J'ai ensuite fait mon effet d'écailles. C'est simplement du Dark Angels Green dilué, la technicité réside dans la manière de l'appliquer parce qu'il faut que ce soit très petit pour que ça marche. Ces écailles seront par la suite surlignées en ajoutant du blanc.

J'ai ensuite ombré tout l'armure au Dark Angels Green, puis à l'encre noire. Je me suis attelé à ré-éclaircir avec les même teintes que précédemment, pour finir au blanc pur.
La profondeur de l'armure a été obtenue en utilisant les Glazes Jaune et Vert de la nouvelle gamme.
Je n'étais pas super convaincu au début, mais en passant une fine couche à différentes étapes, on obtient un truc vraiment pas mal.


Les métaux sont traités sur une base de Charadon Granit et de Dwarf Bronze. J'ai éclairci au Dwarf Bronze, en y ajoutant un soupçon de Mephiston Red pour le rendre plus chaud, plus rouge comme du cuivre. Les derniers éclaircissements sont réalisés en ajoutant du Chrome Vallejo au Dwarf Bronze, puis quelques points de Chrome pur.
Les ombres sont traitées avec diverses encres: Noir, Flesh Wash et Violet.

Les écailles ont été peintes en Liche Purple, avant de recevoir une couche en zénithal de Mephiston Red. Le but était d'avoir une base contenant déjà un dégradé du violet au rouge. J'ai appliqué ce rouge au pistolet à peinture.
J'ai ensuite pu ombrer les écailles avec des encres violette et noire, et j'ai éclairci au Blood Red, Wild Rider Red, puis en y ajoutant du blanc.


En avant pour l'épée!
Je partais au début dans l'idée de faire un effet lave/magma. J'ai donc peint un gros dégradé de rouge orangé, allant quasiment du noir au blanc.
Il s'est avéré que c'était très moche. Ça avait un côté un peu tuning (style dans lequel il est facile de tomber avec les Salamanders), ou ressemblant aux épées bleues aérographisées à mort qu'on trouve dans 90% des armées Chevalier Gris. Chacun ses goûts!

Je me suis dit que plutôt qu'un effet magma, je pourrais essayer d'avoir un effet de métal chauffé à blanc. Il faudrait donc donner l'impression que la chaleur vient de l'intérieur.
J'ai donc tracé de petites zones plus sombres au dessus de mon dégradé, représentant des morceaux de matière en train de refroidir. Au milieu de la lame, j'ai éclairci entre ces zones.
C'était mieux, mais pas encore ça. Il me fallait intensifier cette idée que les extrémités, là où la lame est la plus fine, refroidissait plus vite.
J'ai donc pris de l'encre noire, l'ai appliquée sur le tranchant, et ai fondu la transition avec la zone rougeoyante. En répétant l'opération plusieurs fois, j'ai obtenu une profondeur qui a complètement révélé mon effet. J'ai finalement surligné les arêtes en métal.

Le socle a été peint un peu de cette manière pour les crevasses, et avec mon habituel mélange de Scaly green/Astro grey pour l'ardoise. Je l'ai simplement éclairci avec du Slaanesh grey et du blanc, ce qui me donne cette légère nuance violacée.



Dans les dernières étapes de peinture, j'ai peint la cape qui me terrifiait au premier abord (grande surface avec des creux dans tous les sens à assombrir et à éclaircir).

Au final, c'est passé comme du petit lait!
J'ai fait une couche de base en mélangeant du Rakarth Flesh à du Charadon Granit. J'ai éclairci au Rakarth, puis Rakarth + blanc en de multiples couche de peinture très très diluée.
Au milieu de ces couches, j'ai texturé le tissus à la mousse de blister, en reprenant ma couche de base diluée, à la manière des maîtres tels que Jakob Nielsen ou Benoît Ménard. C'est pas grand chose, c'est presque invisible en photo, mais ça change tout. Il ne reste plus qu'à souligner ces petites imperfection à l'aide d'une couleur claire pour simuler de petits accros, de petites tâche sur le tissus.
Les ombres on été traitées au Charadon, à l'encre Noire et Flesh Wash, de même que l'effet de brulé au bas de la cape.


J'espère que cette figurine vous plaira, j'y ai passé un nombre conséquent d'heures!
Et je remercie mes conseillers artistiques Steve Party et David Waeselynck qui m'ont apporté leur expérience de chasseurs de Goldens! ;-) "

Finalement, la figurine fera une présélection mais ne parviendra pas à se hisser sur le podium.


samedi 14 septembre 2013

Tuto végétation




Comme promis le week end dernier, voici la première partie d'un pas à pas concernant la réalisation de végétation sur mon diorama avec le Thunderbolt.  Le but est d'être le plus réaliste possible autant d'un point de vue des plantes utilisées vis-à-vis du milieu naturel mais aussi dans la réalisation à proprement parlé.

Tout d'abord, je tiens à dire que la plupart des techniques utilisées ici ne sont pas de mon invention.  je les ai glanées sur divers forums de maquettismes et je leur ai adjoints quelques modifications ou ajouts.

Cette première partie se concentre sur la réalisation d'un premier "étage" de végétation constitué de mousse ainsi que de hautes herbes.  La deuxième partie concernera surtout l'utilisation de végétation en papier.

Il faut savoir que la plupart des techniques ne sont pas adaptées à des figurines destinées à être jouées car la végétation est très fragile et risque de s'abimer rapidement.  Je rajouterai aussi que la possession d'un aérographe est quasiment indispensable pour pouvoir peindre facilement et rapidement cette végétation.

Pour commencer, voici le matériel utilisé (je ne me suis pas forcément servi de tout) :


Première étape : Je mélange du gel acrylique, du terreau et de la peinture brun foncée pour créer rapidement un semblant de sol avec un peu de relief.  Avant que ca ne sèche, j'enfonce quelques grosses racines dedans.



Deuxième étape : Je prépare un mélange qui va servir à faire la mousse.  Il s'agit d'un mix de colle à bois, de peinture verte et de "Turf" de chez Woodland Scenic.  On obtient une pâte légèrement épaisse.  J'applique le mélange à l'aide d'un vieux pinceau sur le socle en veillant à créer des zones avec des épaisseurs différentes.



Troisième étape : J'applique aussi un peu de mousse plus épaisse ("Coarse Turf" Woodland Scenic.) puis je tapote légèrement avec un pinceau pour faire adhérer le tout. Je dispose à nouveau des petites racines ainsi que des touffes d'herbes Mininatur et Minisocle   Je termine en saupoudrant de " Fine Turf" pour donner plus de légèreté à la mousse.



Quatrième étape : Toujours avant que ce soit sec, je découpes des herbes hautes de chez Woodland Scenic à un longueur qui me convient.  Je prend des petites touffes entre mes doigts que je trempe dans la super-glue puis que j'enfonce dans la mousse.  Ca demande un peu de pratique au début mais après ça devient facile.



Cinquième étape : Il est maintenant temps de peindre tout ca.  J'utilise du Scorpion Green que je pulvérises à base pression (1,5 bar) à l'aérographe.  Trop de pression risque de détacher certaines herbes.  Je reprend quelques zones avec du Dark Angel Green pour ombrer mais aussi avec un mélange de Scorpion Green et de Jaune.  Le but est de créer des nuances pour ne pas avoir une teinte uniforme.



Sixième étape : Je reprend la peinture au pinceau avec divers jus pour créer des tâches plus sombres et brillantes dans la mousse.  Je brosses à sec avec des jaunes et des beiges pour ajouter de la lumière dans la végétation.  Les racines sont aussi peintes avec du Charadon Granit.  Je pulvérise à l'aérographe par endroit du vernis brillant pour ajouter du contraste de matière.  Je termine en fixant à l'aide de vernis mat quelques feuilles au 1:48 de chez Plus Models.


Voilà ce que ca donne fini :

J'ai travaillé assez rapidement et j'ai un peu baclé certaines étapes.  En prenant son temps notamment sur la peinture, il y a moyen d'améliorer encore le résultat :



C'est tout pour cette première partie.  La suite du pas-à-pas arrivera rapidement.


dimanche 8 septembre 2013

[WIP] Diorama Thunderbolt




Une fois n'est pas coutume mais je vous propose un petit post sur un diorama en wip.  Il s'agit simplement d'un thunderbolt crashé dans une zone marécageuse depuis de longues années et progressivement recouvert par la végétation.
 J'ai fait le choix de n'endommager que légèrement le thunderbolt car les pièces en résine pleine de chez Forge World ne se prête pas facilement à de lourdes dégradations.

J'avais commencé ce diorama il y a de ca deux ans.  Je m'y suis remis recemment en faisant quelques changements.

Voici donc quelques photos du WIP avec de temps en temps des commentaires :



Voilà à quoi ressemblait le dio après décapage du Thunderbolt et reprise de quelques détails


Après la sous-couche grise à l'aéro.


Début de la peinture à l'aéro.  Les teintes sont volontairement flash mais seront progressivement atténuées.


Après pas mal de travail en plus, on commence à se rapprocher de quelques choses de probant.  Je ferai bientôt un pas à pas concernant la végétation



J'ai continuer à rajouter de la végétation mais aussi travaillé la verrière ainsi que le fond de la zone qui recevra l'eau.


Il reste encore pas mal de boulot notamment l'eau, de la végétation sur l'appareil, l'ajout de fougères et de roseaux, l'incorporation de petits animaux, ...

lundi 2 septembre 2013

Apo Blood Vs Tyty (avec de l'Eldar dedans...)



Le weekend du 02 au 04 aout 2013 est une date à marquer d'une pierre blanche. Nous avons choisi  Touff et moi de poser nos armées au grand complet sur la même table. Pas loin de 6000 points chacun quand même.
Ce fut pour nous l'occasion de tester la nouvelle mouture d'Apocalypse.




J-2 : L'échauffement


Nous avons profité de la première journée pour planter le décor et éprouver les règles Apo V2. Nous avions monté des petites listes de 3000 points pour cela.








La grosse frappe orbitale, ça pique...



Le Touff m'avait servit une stratégie très agressive m'obligeant à me déployer au bord de la table. Je n'avais pas du tout prévu cet ingénieux déploiement. Je pensais favorisé par la mission "attaque en tenaille". Heureusement que j'avais une frappe orbitale pour élaguer cette marée xeno.
Après 3 ou 4 heures de combats acharnés, nous décidons de faire une pose et d'en profiter pour diner.

Suite aux discutions pendant le repas du soir, nous n'avons plus vraiment le courage ni l'envie de terminer ce match teste. Apo n'est pas très intéressant à petit format. Cependant ça nous a permis de prendre connaissance des règles in game.



J-1 : L'interlude Death Club


Avec la venue de Touff en Alsace, nous ne pouvions pas rater l'occasion de rassembler les membres du Death Club qui ont participé au TOZ 2013 de Coubron.
Nous avons donc convenu d'une petite partie à 4000 points par camp.
Rabyionel et Skywaxer ont aligné une magnifique force Eldar en face de notre atypique alliance Tyty/Eldar noir.









La férocité des tyranides, couplée à la fourberie des eldars noirs fut dévastateur pour les eldars.
Nous avons passé une super journée à pousser les pitoux dans une chaleur torride. Heureusement que nous nous étions fourni en hefe weissbier chez les tetons... (consommé avec modération bien sûr)
L'armée Eldar de Rabyionel est vraiment une merveille pour les yeux. De plus les deux frères sont vraiment des mecs très sympa et bien cool dans le jeu. J'ai bien hâte d'être au Stras Wars moi :-)





Le jour J


Ca faisait 10 jours que je bossais avec acharnement pour réaliser une nouvelle table "Baal" pour l'événement. Mine de rien, 2,40m x 1,80m, ça fait de la surface. Je n'ai pas eu le temps de traiter les détails mais je suis déjà assez satisfait du résultat.





Nous avons décidé de jouer la mission Exterminatus (oui on est des dingues...)
Vous comprendrez mieux ce déploiement un peu bizarre et ces figurines qui disparaissent par poignée photo après photo. Oui il faut bien le dire, c'est bien violant mais on aime. Au début j'ai eu peur que les événements de l'exterminatus soit trop en la défaveur de Touff et son tapis de figurines. Les gabarits faisant d'énormes pertes dans les rangs tyranide. Mais lorsque nous avons eu les F10 PA2 sur le nez se sont mes chars et terminators qui ont fait la tronche pendant que ses créatures monstrueuses soufflaient sur leurs épaules pour retirer la poussière de marines qui se déposée...

La partie s'annonçait hard. Les Tyty aillant déployés un Hierodule et une formation de carnifex pour botter les fesses des blood angels. Ces derniers, connaissant la dangerosité de tels adversaires, avaient déployé une formation de 3 prédators et comptaient bien percer la carapace chitineuse des monstruosités tyranides.











A la fin de la partie, au tour 4..., les unités sur la table se sont réduite comme peau de chagrin. Les bloods auront finalement vaincu la menace xeno mais de si peu que l'on redoute déjà leur retour.

Apo c'est vraiment sympa mais très fatiguant. Nous n'avions pas l'habitude de jouer à ce format et avions encore les mauvais réflex de 40k.
Par exemple, j'ai réussi à tuer son Hierodule au premier tour avec le bombardement orbitral du tableau d'exterminatus. Devant cette perte inattendue nous décidons de garder en vie le hierodule avec la moitié de ses points. A son tour, Touff décide de ne pas cibler mon spartan et ma formation de prédator en reconnaissance de ma clémence pour sa créature colossale.
Ce fut une grave erreur assez lourde de conséquence. La créature aurait pu revenir en jeu après la première pause en dépensant 1 point de victoire. Cela aurait moins déséquilibré le début de partie.
C'est le problème quand on joue entre pote et que l'on cherche le plaisir de jeu pour les deux adversaires. Ce n'est pas la peine de se faire ce genre de politesse. Le jeu me semble bien pensé et s'équilibre de lui même (tout en étant un sacrée foutoir).

Je pense qu'il faut au moins 5000pts par camp avec un nombre équivalent de supers lourds ou créatures colossales de part et d'autre pour profiter de toutes les spécificités de ce jeu.

Rendez-vous est déjà pris avec Touff. La revanche se jouera à 7k ou 8k points avec chacun 2 supers lourds !

Si vous souhaitez voir toutes les photos prises durant ce weekend c'est ici :







Cagn-